Régate du 20/06/2010

 

COMPTE RENDU DU DIMANCHE 20 Juin 2010

En ce dimanche ensoleillé, la motivation des différents skippers n'a jamais été aussi forte, sans doute dans un contexte météorologique plus que favorable, un vent à décorner….

Les discussions ne portent plus sur le choix du gréement, car cette fois-ci tout le monde s'accorde à choisir un jeu B qui conviendra dans tout les cas de figure. Notre bateau orange favori, qui n'est pas néerlandais, fait de la résistance encore une fois, en choisissant un jeu A. Son choix n'en est pas un, Philippe, il faudra que tu investisses dans un jeu de voiles B, tu nous a inquiétés toute la matinée !

Six skippers se planquent à l'ombre des lauriers, et aussi à l'abri du vent pour poser le mât sur les coques, pouvoir faire les réglages en évitant de faire du creux qui contrarierait les étraves de nos frêles embarcations. Philippe, Fred, Didier, Jacques, Dominique et Marc sont maintenant prêts à faire les premiers essais. Les discussions portent alors sur la possibilité de sortir les bateaux après chaque manche, pour contrôler des bateaux qui jouent aux sous-marins lorsque les 55 km/h se mettent à poindre.

Plusieurs manches vont être réalisées, la concentration des skippers est à son maximum au point que les bourrasques de vent fassent envoler les casquettes sans que l'on puisse les récupérer dans la seconde, il faut garder l'œil sur la bête au risque de faire un manque à virer entre deux bouées. On retiendra de ce dimanche des performances exceptionnelles sur certains bords, des éclats de rire de Jacques, notre plus jeune skipper, des empannages obligatoires à certaines bouées notamment celle de l'angle de l'immeuble, des bords à perte de vue de Philippe en attendant que le vent se calme pour revenir au portant.

C'est aussi le dimanche du bricolage, tous les skippers sortiront le bateau à un moment donné pour faire des réglages et corriger des imperfections de nos gréements plus que sollicités par un vent de tourmentin établi, sur un clapot assez sympa. Bref, personne n'a cassé, et tout le monde a bricolé ! On se serait cru dans un stand de formule 1.

On espère qu'une chose, c'est que ces conditions se répètent car on était tous ravis de cette matinée très aérée, on a pu voir aussi les craintifs qui n'ont pas osés venir, mais ça c'est une autre affaire !

Marc

 

 

 Classement provisoire des régates

 Les forces en présence